Education Prioritaire : La FSU lance une alerte à Mme la recteur

lundi 1er décembre 2014
par  FSU Languedoc Roussillon
popularité : 92%

Madame la Recteur,
La Fédération Syndicale Unitaire du Languedoc Roussillon souhaite vous faire part de ses fortes inquiétudes quant au devenir des Réseaux d’Éducations dans notre académie.
En effet, les situations vécues dans les zones concernées par vos projets nous semblent suffisamment préoccupantes pour que nous nous permettions de vous interpeller dès à présent.
Dans plusieurs établissements qui "sortiraient" des Réseaux d’Éducation prioritaire, ce projet est vécu comme un renoncement à l’École pour tous. Les personnels, les parents, les élus le considèrent comme un abandon au regard des efforts engagés depuis des années par tous pour promouvoir le seul espoir qui subsiste dans des zones, des bassins socialement et économiquement délaissés… le plein rôle d’ascenseur social que l’école doit, plus que jamais, tenir dans ces secteurs !
Les ressentis légitimes de ces « communautés scolaires », que nous soutenons par ailleurs, ne peuvent trouver de réponse dans les entrevues qu’ils ont pu avoir auprès des divers DASEN de nos départements, les choix ayant relevé directement de l’autorité académique.
Aussi, devant le sentiment de grande injustice que nous témoignent les établissements qui souhaitent vous faire part directement de leur situation, tenons-nous à vous alerter solennellement sur les conséquences « non maitrisables » que l’absence de réponse de votre part pourrait engendrer.
Vous avez souhaité faire du nouveau périmètre de l’Éducation Prioritaire une problématique académique, nous vous saurions donc gré de bien vouloir répondre favorablement aux demandes d’audiences des établissements qui vous sollicitent.
Veuillez agréer, Madame le Recteur d’Académie, l’expression de notre sincère dévouement.

Pour la FSU-Languedoc Roussillon
Thierry JOUVE